Brassards de maquis et d'unités FFI

Plan de l'expo

Crédits

Partenaires

Bibliographie

Région A haut ▲

La région A couvre les départements suivants : Aisne, Nord, Pas-de-Calais, Somme et Seine-inférieure (Seine-Maritime). 

Commandant régional des FFI  : Jean Lejeune « Bastien »
Chef départemental FFI de la Somme : Augustin Petin "Breton"
Chef départemental FFI du Pas-de-Calais : Gaston Dassonville (mouvement Voix du Nord)
Chef départemental FFI de l'Aisne : colonel de Sarrazin alias « Auvergne »
Chef départemental FFI de Seine-Maritime : René Phelipeau puis capitaine Multrier 


Auteur(s) : Fabrice Bourrée
Source(s) :

CD-ROMs collection "Histoire en Mémoire 1939-1945", AERI
Wikipedia

Région B haut ▲

La région B couvre les départements suivants : Basses-Pyrénées, Landes, Gironde, Charente-Maritime, Vendée, Deux-Sèvres. 


Commandant régional des FFI : général Jean-Baptiste Morraglia "Lemaître"
Chef départemental FFI des Landes : Léonce Dussarrat dit "Léon des Landes"
Chef départemental FFI des Deux-Sèvres : Edmond Proust "Gapit" ou "Chaumette" (résistant OCM, AS)
Chef départemental FFi de Vendée : lieutenant-colonel Baffert
Chef départemental FFi de Charente-Maritime : Gaston Thibaudeau puis Maurice Charlatte


Auteur(s) : Fabrice Bourrée
Source(s) :

CD-ROMs collection "Histoire en Mémoire 1939-1945", AERI
Wikipedia
Documentation AERI

Région C haut ▲

La région C couvre 8 départements de l'Est de la France, dont l'Alsace et la Lorraine : Ardennes, Marne, Meuse, Moselle, Meurthe et Moselle, Vosges, Bas-Rhin et Haut-Rhin

Commandant régional des FFI : Gilbert Grandval
Adjoint : Jean Bertin

Les responsables FFI départementaux sont : 
- Marne : Pierre Bouchez (CDLR)
- Ardennes : commandant Fournier (OCM)
- Meuse : Yvan Beausire dit "Leclerc"
- Moselle : Alfred Krieger dit "commandant Grégor"
 - Meurthe-et-Moselle : Charles Thomas dit "César"
- Vosges : commandant Gonand (chef du 4e Groupement des FFI des Vosges), Auguste Delafenêtre, responsable du 2e groupe des FFI des Vosges
- Haut-Rhin : Paul Winter
- Bas-Rhin : Georges Kiefer alias "commandant François"


Auteur(s) : Fabrice Bourrée
Source(s) :

CD-ROMs collection "Histoire en Mémoire 1939-1945", AERI
Wikipedia
Documentation AERI

Région D haut ▲

La région D couvre la Côte-d’Or, la Haute-Marne, la partie nord de la Saône-et-Loire (sous-région D1), la Haute-Saône, le Doubs, le Territoire de Belfort et la partie nord du Jura (sous-région D2). Sa position géographique, les directions des axes stratégiques déterminés par les choix de lieux de débarquement attribuent à cette région un rôle déterminant dans la bataille de la Libération.

Commandant régional FFI : Colonel Baruteau (ORA) puis Claude Monod (Défense de la France) en mai 1944

Commandants départementaux :
- Haute-Marne : colonel de Grouchy (ORA) 
- Côte-d'Or : colonel Pratt (ORA). Arrêté en mai 1944, il est remplacé par le colonel René Alizon « commandant Guy » (ORA). 
- Ardennes : commandant Fournier (OCM)
- Haute-Saône : Paul Guépratte
- Doubs : colonel Jean Maurin


Auteur(s) : Fabrice Bourrée
Source(s) :

CD-ROMs collection "Histoire en Mémoire 1939-1945", AERI
Wikipedia
Documentation AERI

Région M haut ▲

La région M est la plus grande région FFI comprenant 14 départements (Normandie, Bretagne, Anjou). 

Zone couverte : Calvados, Manche, Orne, Eure, Sarthe, Mayenne, Ille-et-Vilaine, Morbihan, Finistère, Côtes-du-Nord, Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Vendée, Indre-et-Loire (partie au nord de la ligne de démarcation).
PC : Le Mans et Paris.

État-major de la région M mis en place en février 1944 :
Chef régional : Marcel Girard (" Moreau ") - OCM.
Chef d'état-major : Pierre Harivel (" Pradel ", " Belhache ") - OCM
Sous-chef d'état-major : lieutenant Harger (" Pons ")
Secrétariat et courrier : Verdier (" Varat ") - OCM
Adjoint civil : Lamoureux de la Saussaye (" Rabois ")
Adjoint militaire : Jacques Bertin de la Hautière (" Moulines ") - OCM
Adjoint technique : général Marasse (" Surlaut ")
Adjoint, chargé de mission : Denise Geninatti (" Dany ") - OCM
Premier Bureau (effectifs) : Lamoureux de la Saussaye (" Rabois ")
Deuxième Bureau (renseignement) : Jacques Bertin de la Hautière (" Moulines ") - OCM
Troisième Bureau (opérations) : Robert Kaskoreff (" Birien ", " Gertal ", " Bellaire ") - OCM
Quatrième Bureau (opérations) : Robert Delente (" Demagny ") - OCM
Cinquième Bureau (contre-espionnage) : Terrier (" Verdier ")

Subdivision M1 (Calvados, Manche, Eure)
PC : Caen
Chef de subdivision : Eugène Meslin ("Morvain") - OCM

Subdivision M2 (Ille-et-Vilaine, Côtes-du-Nord, Morbihan, Finistère)
PC : Rennes
Chef de subdivision : général Audibert (" Alexandre ") - Libération-Nord.

Subdivision M3 (Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Vendée)
PC : Angers
Chef de subdivision : général Audibert (" Alexandre ") - Libération-Nord.

Subdivision M4 (Orne, Sarthe, Mayenne, Indre-et-Loire)
PC : Le Mans
Chef de subdivision : Dhomme ("Lavisse", "Grégoire") - OCM

Modifications intervenues entre janvier et août 1944 : Dès février 1944, le général Audibert, traqué par la Gestapo, est remplacé à la tête de la subdivision M2 par Robert Delente et de la subdivision M3 par Robert Kaskoreff. En mars 1944, Marcel Girard, obligé de se réfugier dans le Berry, confie par intérim la responsabilité de la région M à Pierre Harivel, lui-même remplacé après son arrestation, fin juin, par le FTP Beaufils ("Drumont"). En juin 1944, quelques jours après le Débarquement, Eugène Meslin donne pouvoir à son adjoint Léonard Gille pour diriger par intérim la subdivision M1 .

Source(s) :

Jean Quellien in CD-ROM La Résistance dans le Calvados, AERI, 2004

Région P / sous-région P1 haut ▲

Au printemps 1944, suite à une restructuration dont les raisons ne sont pas connues, la région P disparaît. La région P1 (Paris, Seine, Seine-et-Oise, Seine-et-Marne, Oise) est désormais la structure FFI de l'Ile-de-France. Le 1er juin, les responsables militaires de P1, élisent à l'unanimité Henri Tanguy (Rol) chef régional. La décision est ratifiée par le COMAC le 5 juin. Dès sa désignation, Rol affiche sa volonté d'avoir un commandement FFI autonome et efficace. Dans son premier ordre général (1er juin), il s'inscrit dans le cadre des exigences de la guérilla et dans une logique militaire visant à doter l'État-major régional (EMR) des moyens de diriger effectivement les FFI. Après la désignation du chef régional, tout reste à faire pour organiser les FFI de la région. Les problèmes sont multiples, car rien n'est simple dans la dialectique complexe entre solidarité de combat, rivalités et désaccords qui marquent les rapports entre groupes résistants. 

Le département de la Seine est placé sous le commandement du colonel de Marguerittes ("Lizé") qui avait succédé à Lepercq puis Lefaucheux, tous deux arrêtés par la Gestapo avec leurs états-majors. L'état-major départemental est commandé par Raymond Massiet ("Dufresne"), également chef des 1er et 4e Bureaux.

Le territoire de Seine-et-Oise fut divisé en deux départements FFI : Seine-et-Oise Nord pour la rive droite de la Seine, Seine-et-Oise Sud pour la rive gauche. Au point de vue commandement, la Seine-et-Oise Nord est commandée par Philippe Viannay (ancien chef du secteur de Pontoise) et la Seine-et-Oise Sud par le lieutenant-colonel Pélissier (ancien chef du secteur de Versailles). La coordination des deux départements est confiée au lieutenant-colonel Pastor (ancien chef de la subdivision de Seine-et-Oise qui vient d'être dissoute) représentant le colonel Rol auprès des chefs départementaux et représentant des FFI au Comité départemental de libération. Le 15 août 1944, Pastor est nommé par le COMAC responsable FFI de Seine-et-Oise Sud en remplacement de Jean Pélissier.

Le commandement départemental des FFI de Seine-et-Marne est assuré par Jacques Desbois jusqu'à son arrestation en juillet 1944 puis par Hubert Desouches ("Dugas"). Louis Cortot est chargé des liaisons entre l'Etat-major FFI de Seine-et-Marne et celui de Paris. 


Auteur(s) : Fabrice Bourrée
Source(s) :

Roger Bourderon, "L'état-major régional FFI de la région parisienne de sa création à la percée d'Avranches (février-juillet 1944)" in Le Patriote Résistant, mai 2009.
Henri Rol-Tanguy et Roger Bourderon, Libération de Paris : les 100 documents, Paris, Hachette, 1994. 
Raymond Massiet, La préparation de l'insurrection et la bataille de Paris, Fayot, 1945.

Région P / sous-région P2 haut ▲

La sous-région P2 couvre quatre départements : Eure-et-Loir, Loiret, Loir-et-Cher, Cher.

Les chefs départementaux FFi sont : 

- Loiret : chef de bataillon Auguste Watremez
- Cher-Nord : Arnaud de Vogüé dit "Colomb"
- Eure-et-Loir : Maurice Clavel « Sinclair » 
- Loir-et-Cher : zone nord, lieutenant-colonel Valin de la Vaissière « Vaslin » ; zone sud, lieutenant-colonel Vésine de la Rüe « Bayard, Dufour »


Auteur(s) : Fabrice Bourrée
Source(s) :

CD-ROMs collection "Histoire en Mémoire 1939-1945", AERI
Wikipedia
Documentation AERI

Région P / sous-région P3 haut ▲

La sous-région P3 couvre les départements suivants :  Aube, Yonne, Nièvre.

Chef régional FFI : colonel de Chézelles, "Crespin"

Les chefs départementaux sont : 

- Aube : Emile Alagiraude
- Yonne : Marcel Choupot nommé en mai 1944, fusillé par les Allemands en août 1944 ; Adrien Sadoul "colonel Chevrier". 
- Nièvre : colonel Roche « Moreau » (chef de Libération Nord).


Auteur(s) : Fabrice Bourrée
Source(s) :

CD-ROMs collection "Histoire en Mémoire 1939-1945", AERI
Wikipedia
Documentation AERI

Région R1 haut ▲

La région R1 comprend les départements du Rhône, de l'Ain, de la Saône-et-Loire, du Jura, de la Loire, des deux Savoie, de l'Isère, de la Drôme et de l'Ardèche. 

Commandant régional FFI : colonel Albert Chambonnet puis Alban Vistel

Chefs départementaux FFI : 

Rhône : Raymond Basset dit « commandant Mary »
Loire : Jean Marey
Ain, Haut-Jura et Saône-et-Loire : Henri Jaboulay
Savoie : général Georges Héritier « capitaine Blanchard »
Haute-Savoie : Joseph Lambroschini dit "Nizier"
Isère : Albert de Seguin de Reyniès (arrêté par la Gestapo), Alain Le Ray
Drôme : Jean-Pierre de Lassus Saint Geniès « Legrand » 
Ardèche : René Calloud



Auteur(s) : Fabrice Bourrée
Source(s) :

CD-ROMs collection "Histoire en Mémoire 1939-1945", AERI
Wikipedia
Documentation AERI

Région R2 haut ▲

La région R2 couvre les départements suivants : Alpes-Maritimes, Bouches du Rhône, Basses Alpes, Hautes Alpes, Vaucluse, Var.

Commandant régional FFI : Robert Rossi, Jacques Renard « Turpin », Henry Simon

Chefs départementaux FFI : 

Alpes-Maritimes : capitaine Lecuyer
Bouches du Rhône : commandant Lamaison "Vauban"
Basses Alpes : André Melen dit « Denan » 
Hautes Alpes : Paul Héraud dit "commandant Dumont"
Vaucluse : lieutenant-colonel Beyne
Var : capitaine Salvatori


Auteur(s) : Fabrice Bourrée
Source(s) :

CD-ROMs collection "Histoire en Mémoire 1939-1945", AERI
Wikipedia
Documentation AERI

Région R3 haut ▲

En zone Sud, la Région 3 regroupe l’Aude, l’Aveyron, le Gard, l’Hérault, la Lozère et les Pyrénées-Orientales. 

Chef régional FFI : Gilbert de Chambrun "colonel Carrel"
Adjoints : Lt-Colonel Schumacher (ORA) et Lt-colonel Badel (FTP)
Chef d'état-major : Lt-Colonel Chauliac (C.F.L.)

Les chefs départementaux sont :
- Gard : Michel Bruguier dit commandant "Audibert" 
- Aude :  Jean Bringer 'Myriel'
- Aveyron : Bernard Henri Bonnafous "commandant Richard" à partir de mai-juin 1944
- Hérault : Bernard Henri Bonnafous "commandant Robin" jusqu'à mai 1944
- Lozère : colonel Emile Peytavin
- Pyrénées-Orientales : Dominique Cayrol 




Auteur(s) : Fabrice Bourrée
Source(s) :

CD-ROMs collection "Histoire en Mémoire 1939-1945", AERI
Wikipedia
Documentation AERI

Région R4 haut ▲

La région R4 couvre les départements suivants : Lot, Lot-et-Garonne, Tarn, Tarn-et-Garonne, Gers, Hautes-Pyrénées, Ariège et Haute-Garonne ainsi qu'une partie des Landes et des Basses-Pyrennées.


Commandant régional FFI : Serge Ravanel

Les chefs FFI départementaux sont : 

Lot : commandant Georges ; Roger Lecherbonnier en juillet 1944
Lot-et-Garonne : Alix Guérin dit "colonel Beck"
Tarn : Maurice Redon "Durenque"
Tarn-et-Garonne : Noël Duplan 
Gers : colonel Marcel Lesur
Hautes-Pyrénées : Coissard 
Ariège : Camille Sourys « lieutenant-colonel Aubert »
Haute-Garonne : Jean-Pierre Vernant 


Auteur(s) : Fabrice Bourrée
Source(s) :

CD-ROMs collection "Histoire en Mémoire 1939-1945", AERI
Wikipedia
Documentation AERI

Région R5 haut ▲

La Région R5 comprenait les départements suivants : Creuse, Corrèze, Haute‑Vienne, Dordogne et Indre. 

Commandant régional FFI : colonel Maurice Rousselier 

Chefs FFI départementaux : 

Creuse et Cher Sud : lieutenant-colonel Albert Fossey
Corrèze : colonel Louis Godefroy « Rivière » (adjoint au commandant FFI régional en 1944, compagnon de la Libération) et à partir d'août 1944, Roger Lecherbonnier « Antoine »
Haute‑Vienne : Georges Guingouin
Dordogne : Roger Ranoux « colonel Hercule »
Indre : Paul Mirguet dit "Surcouf"


Auteur(s) : Fabrice Bourrée
Source(s) :

CD-ROMs collection "Histoire en Mémoire 1939-1945", AERI
Wikipedia
Documentation AERI
R5, Comité d’Organisation de Secours aux Combattants de la Région de Limoges, juillet 1945

Région R6 haut ▲

La région R6 couvre les départements suivants :  Allier, Cantal, Haute-Loire, Puy-de-Dôme, Cher Sud.

Commandant régional FFI : Émile Coulaudon « colonel Gaspard »

Chefs départementaux FFI : 

Allier : commandant Ernest Franck
Cantal : colonel Charles Mondange
Haute-Loire : commandant Serge Zapalski
Puy-de-Dôme : colonel Jean Garcie "Gaston"
Cher Sud : lieutenant-colonel Albert Fossey


Auteur(s) : Fabrice Bourrée
Source(s) :

CD-ROMs collection "Histoire en Mémoire 1939-1945", AERI
Wikipedia
Documentation AERI