Le mouvement Franc-Tireur et la résistance en Vercors

Genre : Image

Type : Photographie

Producteur : Inconnu

Source : © Collection privée Droits réservés

Détails techniques :

Photo argentique en noir et blanc

Lieu : France - Auvergne-Rhône-Alpes (Rhône-Alpes) - Isère - Autrans

Ajouter au bloc-notes

Analyse média

Sur la toile triangulaire figure la Croix de lorraine et le sigle FT pour Franc-Tireur. La pointe du triangle est aux trois couleurs nationales : bleu, blanc, rouge.

Les personnages qui tiennent le fanion sont, à droite, Roméo Secchi (Robert), chef du camp 3 du plateau de Gève (commune d’Autrans (38), à gauche, son adjoint Pierre Bacus (Boby).

Il avait été brodé par Madame Zeller, l'épouse du général chef des Régions R1 et R2, réfugiée à Autrans avec ses enfants.


Auteurs : Guy Giraud, Alain Raffin

Contexte historique

Dès la genèse du maquis dans le Vercors, le mouvement « Franc-Tireur » est omni présent à partir du noyau dur de la Résistance qui se développe dès 1941 à Villard-de-Lans pour ensuite rayonner dans le Vercors et le Royans.


Auteurs : Guy Giraud, Alain Raffin

Sources :
SERRATRICE (M.), Avoir 20 ans au maquis du Vercors, 1943-1944, Anovi, 2014, 335 pages.
Archives de l'ANPCVMV-FA