Veuillez activer votre plugin flash player

La 2e DB à Jouy-en-Josas

Genre : Film

Type : Film

Source : © National Archives and Records Administration, Washington Libre de droits

Détails techniques :

Film américain en noir et blanc

Durée : 33 secondes

Date document : 24 août 1944

Lieu : France - Ile-de-France - Yvelines - Jouy-en-Josas

Ajouter au bloc-notes

Analyse média

00:00:01s - 00:00:22s : Rassemblée devant la mairie de Jouy-en-Josas, la population fait un accueil triomphal aux soldats de la 2e DB.

00:00:23s : Un groupe de prisonniers allemands, longeant une colonne de véhicules militaires, est escorté par des hommes de Leclerc dans Jouy


Contexte historique

Le matin du 20 août 1944, les Jovaciens s'aperçoivent que les Allemands ont quitté la ville. Mais dans la journée, de nouvelles unités allemandes font leur apparition dans la localité. Ces nouvelles troupes laisseront une trace de leur passage à Jouy. Le 20 août, le jeune Bernard Daire, 19 ans, est arrêté par les Allemands en possession d'une arme dont il ne s'est jamais servi. Il est entraîné dans le parc de la Châtaigneraie et exécuté.

Le 24 au matin, des détonations se font entendre dans la commune. Des incendies se déclarent dans plusieurs bâtiments minés par les Allemands : le château du Montcel, le Château du Petit-Bois ainsi que les baraquements élevés entre le Grand Château et la Cote de l'Anguille. Les résistants menés par les frères Jeanrenaud tentent de s'opposer aux incendiaires allemands mais doivent se résigner à assister, impuissants, à la destruction de ces demeures. A midi, les Allemands quittent la ville. Le 24 août dans la matinée, le sous-groupement Massu du groupement tactique Langlade rencontre une poche défensive autour de Toussus-le-Noble. Puis, l’affrontement se poursuit à Jouy-en-Josas. En début d'après-midi, ce 24 août, une colonne de la division Leclerc fait son entrée dans Jouy libéré.


Auteur : Fabrice Bourrée
Sources :
Archives départementales des Yvelines, 1 W 417 (lettre du commandant FFI Seine-et-Oise Sud Ferrand au préfet de Seine-et-Oise, 25 août 1944).
"Les années noires de l'Occupation et les heures exaltantes de la libération de Jouy", supplément de Jouy-informations, n°11, février 1985.