Veuillez activer votre plugin flash player

Progression de la 2e DB entre Chateaufort et Toussus-le-Noble

Genre : Film

Type : Film

Source : © National Archives and Records Administration, Washington Libre de droits

Détails techniques :

Film américain (Signal Corps)

Durée : 00:03:16 s

Date document : 24 août 1944

Lieu : France - Ile-de-France - Yvelines

Ajouter au bloc-notes

Analyse média

Ces images ayant été filmées par différents opérateurs américains, il est à souligner qu'elles ne respectent pas forcément la chronologie des événements.

00:00:00s - Sur la nationale 838 (actuellement RD 938), le Sherman M4 "Maurienne" du 2e escadron du 12e régiment de Chasseurs d'Afrique (RCA) part en direction de Toussus-le-Noble. Sur le char, des fantassis du régiment de Marche du Tchad.

00:00:22s - A Chateaufort, progression de la 2e DB vers Toussus.

00:01:25s : Soldat de la 2e DB blessé.

00:01:41s : A Toussus, le Sherman "Barfleur"  du 2e escadron du 12e RCA a été touché par un obus antichar. Le maréchal des logis Georges Castaner et le chasseur Jacques Poulin périssent carbonisés. Jean Tromelin, de la compagnie d'accompagnement n°2 du 2e régiment de marche du Tchad est tué.

00:01:55s : Véhicule allemand capturé dans le secteur du fort de Buc.

00:02:03s : canon automoteur M7 Priest de la 2e DB

00:02:13s : Soldats du Groupement tactique Langlade dans le secteur de Chateaufort


Fabrice Bourrée et Bruno Renoult

Contexte historique

Le 24 août 1944, vers 7 heures sous une forte pluie qui dura toute la journée, le Groupement tactique Langlade se met en route. Il comprend dans l'ordre : Sous-groupement Massu, PC Langlade, Sous-groupement Minjonnet. L'itinéraire prévu traverse Cernay la Ville, Choisel, Chevreuse, Saint Rémy, Cressely, Châteaufort, Toussus-le-Noble, Jouy en Josas, Villacoublay, Clamart, Meudon, Pont de Sèvres.

Dès leur arrivée sur le plateau de Toussus-le-Noble, les chars de Massu sont pris à partie par les canons de 88 mm du Fallschirm Flak Regiment 11. Le major Scheloske, commandant le 2e bataillon, a positionné ses batteries antiaériennes reconverties en antichars près de la ferme du Trou Salé. Les chars "Dauphiné" et "Barfleur" sont touchés presque simultanément, trois membres d'équipage sont tués. Sur la droite, progressant vers les Loges à travers un terrain vallonné et détrempé, le Sherman "Ardennes" est touché par deux obus de 88. L'équipage parvient à quitter le blindé. Un canon allemand est néanmois détruit près de la ferme au bord de la route de Buc. L'assaut de la 2e DB est brisé, plusieurs chars ont été détruits et la progression s'avère délicate voire impossible d'autant plus que des renforts allemands sont aperçus dans le secteur de Vélizy. 

Le sous-groupement Minjonnet du Groupement tactique Langlade est envoyé en renfort. Débordant le plateau de Toussus, les blindés du 4e escadron foncent à travers champs vers Saclay. L'infanterie allemande se retire vers l'étang de Saclay. Les combats se prolongent aux Loges-en-Josas et permettent de dégager la voie vers Jouy. Après avoir encaisser la première attaque, le major Scheloske replie son dispositif sur une deuxième ligne en retrait sur les hauteurs de Jouy. La 2e DB remonte alors à l'attaque. Les hommes de Massu investissent alors Jouy puis reprennent leur progression en direction de Clamart. 

 


Fabrice Bourrée, Bruno Renoult