Caricature de Jan Cristofle intitulée "Le Greffier"

Légende :

Caricature réalisée par Jean Saussac sous le nom de "Jan Cristofle" - celle-ci, intitulée "Le Greffier", a paru dans le journal Valmy, n° 4 du 4 novembre 1944

Genre : Image

Type : Caricature

Source : © AD Ardèche - PER 1750 Droits réservés

Détails techniques :

Photographie numérique en noir et blanc.

Date document : 4 novembre 1944

Lieu : France - Auvergne-Rhône-Alpes (Rhône-Alpes) - Ardèche

Ajouter au bloc-notes

Analyse média

Jan Cristofle anticipe une éventuelle arrestation, puis la mise en jugement d'un prévenu présentant une particularité de Hitler, la mèche, mais dressée sur sa tête. De plus, il joue sur le prénom, Atler, et le nom, Hidolph, mêlant les syllabes. En prétendant que le prévenu est un pacifiste intégral, l'artiste fait un pied de nez à l'histoire, sachant le nombre de morts dont Hitler est responsable.


Alain Martinot

Contexte historique

Après avoir dressé les portraits des commandants Neyret (n° 1), Binoche (n° 4) et Faure (n° 6), à partir du numéro 4 de Valmy, Jan Cristofle est désormais le dessinateur attitré de ce journal de la Résistance unie.

Ce qui frappe dans ses dessins de presse est :
- la représentation très fréquente des mêmes personnages, véritable fil rouge,
- un thème récurrent : le maquis allemand,
- le fait de jouer sur l’opposition noir et blanc,
- la présence assez régulière d’un titre et d’une légende accompagnant ses réalisations,
- la vision prémonitoire de ce qui allait se passer quelques mois plus tard : procès, suicide,
- une Allemagne exsangue de ses hommes en âge de combattre, d’où l’enrôlement des jeunes,
- la présence constante dans ses illustrations de l’époque d’une fleur, clin d’œil à un futur plus joyeux, à un printemps plus radieux.


Alain Martinot