Monument en hommage à Paulette Davin, œuvre sculptée par M. Bacconnier, Pranles

Légende :

Monument sculpté en hommage à la résistante Paulette Davin, œuvre de Marcel Bacconnier, commune de Pranles (Ardèche)

Genre : Image

Type : Monument

Source : © Collection S. Béraud-Williams Droits réservés

Détails techniques :

Photographie analogique en couleur.

Date document : Inauguration en 1969

Lieu : France - Rhône-Alpes - Ardèche - Pranles

Ajouter au bloc-notes

Analyse média

Implanté à proximité du col du Moulin à Vent sur un terrain donné à la commune de Pranles (Ardèche) par la famille Davin, ce monument fut sculpté par Marcel Bacconnier entre 1968 et 1969.

Une souscription publique, lancée par des associations d'anciens combattants, a permis son édification et son inauguration en 1969 par d'anciens résistants.

Le monument se compose :

d'un bloc de grès percé de deux triangles superposés avec, en haut à droite, le nom de Paulette Davin, en bas à gauche la sculpture en relief d'une jeune femme à la chevelure abondante, bras levés, poignets enchaînés, seins nus, dont le bas du corps est dévoré par quatre croix gammées – en référence au nombre de ses tortionnaires - et au-dessus 1923 - 1944 ;

d'une pierre plantée qui cache en partie le bloc sculpté.

Cette œuvre de Marcel Bacconnier est chargée de symboles.

La pierre joue un rôle important dans les relations entre le ciel et la terre. Elle est le symbole de la vie statique à la différence de l'arbre qui, par le don de régénération, incarne la vie dynamique.

La pierre dressée est associée au phallus.

Le triangle représente la fécondité. La pointe en haut personnifie le feu, le sexe masculin, la pointe en bas, l'eau, le sexe féminin.

La pierre percée schématise peut être le passage de la terre au ciel, du monde des vivants à l'au-delà.

Tout dans cette réalisation de l'artiste fait référence au calvaire subi par Paulette Davin.

 

[Voir aussi l'album photo lié.]


Alain Martinot

Contexte historique

Dés le 6 juin 1944, jour de l'insurrection nationale, les volontaires de Privas et de ses environs, secteur C de l'Armée Secrète, se rassemblent près du Moulin à Vent.

Le 29 juin, une opération répressive allemande a lieu contre les maquis AS situés entre la vallée de l'Eyrieux et le Moulin à Vent. Elle a aussi pour objectif d'intimider les populations locales suspectées d'aide aux résistants. Après bombardements et mitraillages par l'aviation, les troupes au sol allemandes, composées en grande partie de supplétifs dénommés "mongols", passent à l'attaque. Cette soldatesque multiplie pillages, destructions, mais aussi assassinats et viols, dont celui de Paulette Davin. Brutalisée, violentée, elle succombera, le 27 septembre 1944, après une courte maladie, des suites des sévices subis.

Paulette, dite Popo, Albertine Davin est née le 1er mai 1923 à Pranles (Ardèche)

Elle sert comme agent de renseignement (secteur C - AS Ardèche)

Le 29 juin 1944, Paulette Davin est arrêtée et relâchée après avoir subi des sévices nombreux de la part des Allemands. Elle contracte alors une maladie, des suites de laquelle elle décède, le 27 septembre 1944.

Elle était affectée à l’état-major du secteur C au Moulin à Vent et à Gluiras en tant qu'agent de liaison et infirmière. Elle a été décorée à titre posthume de la croix de guerre (avec étoile d'argent) et de la médaille de la Libération ; la mention Mort pour la France a été portée le 4 novembre 1947 sur son acte de décès, avec attribution du grade de sergent.

La proposition de citation à titre posthume (octobre 1947) indique :

«Pendant la clandestinité, a ravitaillé un camp de maquis stationné dans la commune de Pranles. Le 6 juin 1944, l'état-major du secteur C ayant établi son PC à son domicile, a été affectée au secteur en qualité - courageuse et dévouée, elle a rendu d'appréciables services - le 11 juin 1944, a reçu le baptême [du feu] à la bataille du Moulin à Vent - faite prisonnière le 29 juin, lors de la bataille du Chambon-de-Bavas, a été cyniquement torturée et meurtrie - est décédée des suites de ses blessures le 28 septembre 1944.»


Auteur : Alain Martinot

Sources :

Bulletin municipal de Pranles, Jean-Claude Vidal, mars 2013.

CD-ROM La Résistance en Ardèche, AERI, 2004.

Service Historique de la Défense, dossier individuel de Paulette Davin 16 P 160877.