Voir le verso

Croix de reconnaissance du réseau Sylvestre Farmer

Genre : Image

Type : Médaille

Source : © Collection Maurice Bleicher Droits réservés

Détails techniques :

Croix en bronze

Date document : Sans date

Lieu : France - Nord - Pas-de-Calais

Ajouter au bloc-notes

Analyse média

Cette médaille a été  attribuée aux anciens membres du réseau Sylvestre-Farmer pour leurs actions menées au sein de celui-ci et était accompagnée d'un diplôme. Il existe deux types de Croix de Reconnaissance du réseau Sylvestre Farmer. La première, la plus couramment observé, est en bronze argenté avec sur le devant "Reseau Sylvestre" entourant les lettres "WO" (War Office) et au revers 2 glaives croisés et les dates "1942-1945" (le réseau ayant été créé en 1942).
Le deuxième type, en bronze, qui est beaucoup moins courant, dit modèle "officiel" du réseau, ne fut décerné qu'à un nombre limité de personnes, les plus actifs ou méritants du réseau.


D'après le blog "Réseau Sylvestre-Farmer"

Contexte historique

Ce réseau du SOE est mis sur pied par le capitaine Michel Trotobas. Parachuté en septembre 1941 avec un groupe d'officiers, aux environs de Château-Thierry, Trotobas et ses hommes sont arrêtés et incarcérés à la prison de Périgueux puis au camp de Mauzac en Dordogne. A l'été 1942, ils s'évadent et rejoignent l'Angleterre. Parachuté une seconde fois le 18 novembre 1942 avec le radion Staggs, Trotobas a pour mission d'organiser un réseau dans le Nord et le Pas-de-Calais. 
Le réseau Sylvestre puise une partie de ses effectifs parmi des groupes existants dans la région, sous la dénomination WO. 
Après la mort du capitaine Trotobas le 27 novembre 1943, Pierre Séailles lui succède à la tête du réseau. 
Le réseau exécute des opérations spectaculaires et occasionne de sérieux dommages aux forces allemandes. Il a également réceptionné sept parachutages.


Stéphane Longuet et Nathalie Genet-Rouffiac (sous la dir.), Les réseaux de résistance de la France combattante. Dictionnaire historique, Economica, 2013.