Maquis 44, le concept de randonnée historique animée

Légende :

Dans le cadre des commémorations du 70e anniversaire du Débarquement, l'ARORY organisait pour la deuxième année consécutive Maquis 44, une randonnée historique animée dans l'histoire

Genre : Image

Type : Article de presse

Producteur : L'Yonne Républicaine

Source : © L'Yonne Républicaine Droits réservés

Détails techniques :

Reproduction de document imprimé en couleur. Voir aussi l'album photo lié.

Date document : 16 juin 2014

Lieu : France - Bourgogne - Yonne - Aillant-sur-Tholon

Ajouter au bloc-notes

Analyse média

L’article de la journaliste de l’Yonne Républicaine Laurenne Jannot, intitulé « La Seconde Guerre mondiale au coin du bois » évoque l’organisation de Maquis 44, les 13 et 14 juin 2014. Cet article est illustré d’une photo de l’accueil des randonneurs par deux figurants en uniformes de Feldgendarmes, Adrien Levêque et Baptiste Guyennot, membres des Rosalies de Bourgogne, association spécialisée dans la reconstitution historique (Seconde Guerre mondiale).

L’article évoque le concept de Maquis 44, qui consiste à découvrir, en randonnant dans un secteur géographique déterminé - ici une boucle de 6 km reliant Aillant-sur-Tholon au village aillantais de Chassy - les monuments et sites qui évoquent l’histoire de la Seconde Guerre mondiale et de la Résistance en particulier. Pour cela, les randonneurs sous la conduite de leur guide du jour, découvrent au détour d’un chemin dans une clairière ou au pied d’un monument, des scènes jouées par des comédiens, lesquelles évoquent des personnages (des résistants le plus souvent) ou des événements historiques de la Seconde Guerre mondiale ayant marqué les mémoires locales. Les animations se veulent surprenantes (pour l’édition 2014, la randonnée se terminait par un bal afin d’évoquer les 70 ans de la Libération), mais toujours mesurées et toujours mises en perspective par des commentaires historiques. En effet, Maquis 44 propose une approche historique plus incarnée, mais qui se refuse à être ludique. Comme le souligne l’article, son objectif, « n’est pas de jouer à la guerre ! ».


Thierry Roblin

Contexte historique

Forte du succès inattendu du 16 juin 2013, l’ARORY décida d’organiser une nouvelle rando animée, consciente que 2014 était une année importante de commémoration. Mais pour cela, Maquis 44 devait se structurer. Ainsi, un comité de pilotage fut créé, dans le but de fixer les grandes orientations de la manifestation, d’organiser des réunions avec les collectivités locales, tout en trouvant de nouveaux partenaires et soutiens indispensables à son développement.

En 2014, deux nouveaux partenariats furent signés : le premier, avec l’Agence Yonne Tourisme afin de gérer les inscriptions car la décision fut prise de limiter le nombre de participants, pour des raisons de sécurité et de confort d’écoute. Le second a été signé avec la radio France Bleu Auxerre afin d’assurer la promotion. Parallèlement, certainement séduit par l’approche historique et mémorielle, l’ONAC de l'Yonne mit tout en œuvre pour que Maquis 44 bénéficie du label, « Action commémorant le 70e anniversaire de la Libération ». Forte de ces soutiens et du partenariat renouvelé avec L'Yonne en Scène, la deuxième saison de Maquis 44 prit davantage d’ampleur. Ainsi, ce n’est pas une mais deux randonnées animées qui furent proposées, toujours gratuitement, les 13 et 14 juin 2014, avec plus d’une quinzaine d’animations (scènes jouées, lectures de témoignages, animations sonores, projection de film d’époque…) dont le point d’orgue était l’organisation d’un bal qui symbolisait la Libération !

Deux autres éditions de Maquis 44 ont par la suite été successivement proposées. À Guerchy en 2015, la manifestation fut labellisée « Action commémorant le 70e anniversaire de la fin de la Deuxième Guerre mondiale » ; à cette occasion, trois randonnées animées furent organisées, attirant plus de 500 personnes - un record ! En 2016, Maquis 44 fut organisé dans le village de Saint-Maurice-Thizouaille. Au fil des années, Maquis 44 s’est développé grâce aux nombreux et fidèles soutiens et partenaires. Signe d’un certain succès, son équipe comptait, lors de la dernière édition de 2016, 70 personnes, dont des comédiens, des figurants ainsi que les bénévoles qui gèrent toute la logistique (graphisme, installation du matériel, sécurité des parcours et intendance), sans oublier la participation des membres d’associations de collectionneurs.

L’organisation de Maquis 44 ouvre des perspectives intéressantes pour l’ARORY. En attirant un public de plus en plus nombreux, comme le montre la dernière édition, Maquis 44 permet à l’association de toucher un public dont une bonne partie lui était inconnue. Un public qui semble intéressé par l’approche historique proposée, vivante et moins désincarnée ; certains diront à tort, « ludique ». Toutefois, il ne faut pas se méprendre sur la démarche adoptée : les organisateurs de Maquis 44 refusent de « jouer à la guerre » et leur exigence est de proposer des animations sobres et mesurées n’évoquant que des personnages et événements historiques avérés, dans un réel souci pédagogique.

Par conséquent, aussi longtemps que Maquis 44 aura la chance de compter des soutiens, aussi longtemps que la motivation sera présente, l’aventure pourra continuer, d’autant plus que les chemins de la Résistance, existants ou en projet, n’ont pas encore été tous exploités !


 

 

 

Auteur : Thierry Roblin

Sources : ARORY