Voir le verso

Plaque en hommage au FFI Fernand Thérouin, tombé à la Libération, Montmorency

Légende :

Plaque en hommage au FFI Fernand Thérouin, tombé lors des combats de la libération, le 26 août 1944, apposée sur la façade du 16, rue Théophile-Vacher, face au garage Citroën, à Montmorency (Val-d'Oise, 95160)

Genre : Image

Type : Monuments et plaques

Producteur : Jérôme Leblanc

Source : © Association Groupe National Recherche 39-45 - Délégation Ile-de-France Droits réservés

Détails techniques :

Photographies numériques en couleur (voir recto-verso et aussi l'album photo lié).

Date document : 9 août 2017

Lieu : France - Ile-de-France - Val-d'Oise - Montmorency

Ajouter au bloc-notes

Contexte historique

Fernand Raymond Thérouin est né le 10 août 1920 à Saint-Gratien (Seine-et-Oise).

Il est le fils d'Arthur Thérouin et de Henriette Macé. Serrurier, il réside avec son épouse, Andrée Laure Clerc, à Soisy-sous-Montmorency.

Il a servi dans dans le Groupe de Montmorency - secteur nord de la Seine-et-Oise - Mouvement Armée Secrète (AS), sous les ordres d'Edmond Dufour, responsable de l'AS de Montmorency, du 1er au 26 août 1944. Il est tué au combat, rue Théophile-Vacher à Montmorency (aujourd'hui département du Val-d'Oise). Il a été reconnu "mort pour la France".

Le rapport du gendarme Philippe sur sa mort indique que :
« C'est au cours d'un service commandé, alors qu'il se rendait en compagnie de plusieurs autres camarades à la mairie de Montmorency pour y renforcer les éléments de défense qu'il fut grièvement atteint par une rafale de mitrailleuse. Touché en pleine poitrine, il fut ensuite poignardé par les soldats allemands. Tombé à 16 heures, il ne put être secouru qu'à 17 h 45 et, malgré une intervention chirurgicale, il décédait le même soir à 21 heures.
Il appartenait au groupe de Résistance OCM, PC de Villetaneuse et avait le numéro matricule 1911. »

Sa citation posthume à l'ordre de la division, signée du général Koenig, précise : « Excellent patriote. Touché glorieusement pendant les actions de nettoyage du 26 août 1944, au cours de l'attaque en direction de la mairie de Montmorency. Cette citation comporte l'attribution de la croix de guerre avec étoile d'argent. »


Auteur : Paulina Brault

Sources :

Dossier individuel du Service Historique de la Défense (SHD, site de Vincennes) - 16 P 567316.