Mediathèque



Rechercher un document





Diplôme de la médaille de la résistance polonaise en France

Coll. Maurice Bleicher, droits réservés

Diplôme d'officier de la croix du mérite ZUPRO

Coll. Maurice Bleicher, droits réservés

Diplôme de la croix d'honneur du mérite franco-britannique

Coll. Maurice Bleicher, droits réservés

Diplôme de commandeur de la croix du mérite ZUPRO

Coll. Maurice Bleicher, droits réservés

Attestation provisoire de décoration

Coll. Maurice Bleicher, droits réservés

Carte du combattant

Carte du combattant de Frédric Bleicher, maquisard du Vercors, officier de renseignements de la compagnie Abel.

Coll. Maurice Bleicher, droits réservés

Titre de reconnaissance de la Nation (TRN)

Diplôme décerné à Frédéric Bleicher, maquisard du Vercors

Coll. Maurice Bleicher, droits réservés

Diplôme de la croix du combattant volontaire

Diplôme de la croix du combattant volontaire avec barrette "guerre 1939-1945"

Coll. Maurice Bleicher, droits réservés

Vierge de Geyssans

En 2016, le dernier avatar de consécration d'une statue de la Vierge traduit le geste d'une volonté d'œcuménisme généreux dans un monde marqué par des attentats à connotation religieuse. Le 8 novembre 2016, en l'église de Geyssans, a été consacrée par l'évêque de Valence une statue de la Vierge offerte par René Roffé qui, enfant juif de 9 ans, a été confié, en 1943, à Augusta Paquien, qui l'a protégé jusqu'à la Libération. Pour cet acte, en 2010, la médaille des Justes a été décernée, à titre posthume, à Augusta Paquien.

Photographie Alain Coustaury - Tous droits réservés.

Vierge de Geyssans

En 2016, le dernier avatar de consécration d'une statue de la Vierge traduit le geste d'une volonté d'œcuménisme généreux dans un monde marqué par des attentats à connotation religieuse. Le 8 novembre 2016, en l'église de Geyssans, a été consacrée par l'évêque de Valence une statue de la Vierge offerte par René Roffé qui, enfant juif de 9 ans, a été confié, en 1943, à Augusta Paquien, qui l'a protégé jusqu'à la Libération. Pour cet acte, en 2010, la médaille des Justes a été décernée, à titre posthume, à Augusta Paquien.

Photographie Alain Coustaury - Tous droits réservés.