Mediathèque



Rechercher un document





Marseille 7e arrondissement

Dans le 7e arrondissement de Marseille, le nom de Georges Saint-Martin a été donné à l’ancienne rue Saint-Martin par délibération du 19 juillet 1945. Une plaque commémorative en marbre noir a été apposée au commencement de la rue qui porte l’inscription : 
« À Georges Saint-Martin, FFI né en 1924, fusillé à Signes le 12 août 1944 »

Cliché et légende : Pierre Ciantar - Tous droits réservés.

Lycée Victor-Hugo, Marseille, 3e arrondissement

Au Lycée Victor-Hugo de Marseille, sur l’ancienne façade principale du bâtiment, une plaque commémorative en marbre noir a été apposée avec l’inscription : « Elève mort pour la liberté, Georges Saint-Martin, (dit Bourrely), Elève du Lycée Victor-Hugo, résistant, fusillé à Signes (Var), le 12 août 1944, 20 ans » 

Cliché et légende : Pierre Ciantar - Tous droits réservés.

Val-de-Cuech, Salon-de-Provence (Bouches-du-Rhône)

Sur la plaque située au Val de Cuech dans la commune de Salon de Provence, sont inscrits les noms des « Martyrs de la Résistance du Canton de Salon » - les 29 noms sont répartis suivant les communes du canton ; le nom de Georges Saint-Martin est inscrit pour la commune de Salon

Cliché et légende : Pierre Ciantar - Tous droits réservés.

Salon-de-Provence (Bouches-du-Rhône)

Dans la ville natale de Georges Saint-Martin, Salon de Provence, une rue porte son nom

Cliché et légende : Pierre Ciantar - Tous droits réservés.

Marseille 1er arrondissement

Dans le 1er arrondissement de Marseille, une rue a été nommée en hommage à Guy Fabre depuis le 27 juillet 1990 - une plaque, située à l'angle des rues Bénédit et Guy-Fabre, rappelle : « Guy Fabre, dit Berger, 1924 - 1944, adjoint au chef régional des Jeunes de l'Organisation Universitaire (OU), du MLN, ex-MUR, fusillé par la Gestapo à Signes le 18 juillet 1944 - cette rue donne accès à la nouvelle entrée du lycée Saint-Charles

Cliché et légende : Pierre Ciantar - Tous droits réservés.

Marseille 1er arrondissement

Dans le 1er arrondissement de Marseille, la rue qui donne accès à la nouvelle entrée du lycée Saint-Charles porte le nom de Guy Fabre depuis le 27 juillet 1990

Cliché et légende : Pierre Ciantar - Tous droits réservés.

Marseille 8e arrondissement

À Marseille, dans la basilique du Sacré-Cœur, 81 avenue du Prado, une plaque commémorative porte l’inscription « Les Scouts de France de Marseille à leurs morts 1939 - 1945 » suivie de 58 noms. Les noms de deux fusillés de Signes sont repris : Guy Fabre, rajouté en bas de liste, et Maurice Favier

Cliché et légende : Pierre Ciantar - Tous droits réservés.

Marseille 12e arrondissement

Dans le quartier de Saint-Barnabé (Marseille 12e), sur le Monument aux Morts et sous l’inscription « 1939-1945 », une plaque commémorative a été ajoutée, qui reprend les 18 noms - parmi eux, deux ont été fusillés à Signes : Jean Lestrade et Paul Kohler

Cliché et légende : Pierre Ciantar - Tous droits réservés.

Marseille 12e arrondissement

La voie dans laquelle le résistant résidait au numéro 3, ex-rue des Grâces, est devenue l’avenue Jean-Lestrade par délibération municipale du 19 juillet 1945

Cliché et légende : Pierre Ciantar - Tous droits réservés.

La Garde-Freinet (Var) - col de Vignon

Au col de Vignon, dans la commune de La Garde-Freinet (Var), sur la route départementale 74, une plaque a été apposée avec l’inscription suivante : « À la mémoire de son compagnon Muthular d’Errecalde (Lucas), officier américain arrêté le même jour [24 juillet 1944] à Saint-Tropez et massacré à ses côtés [à Signes] le 12 août 1944 - N’oublions pas » - la plaque est située sous celle rappelant la création du Maquis de la Mourre et rendant hommage à François Pelletier : « Résistance et Brigade des Maures. Le 6 juin 1944, sur ce sommet, dans une ferme voisine détruite à l’explosif par l’ennemi le 25 juillet 1944, le sous-lieutenant François Pelletier, officier parachuté d’Alger, arrêté à Saint-Tropez le 24 juillet 1944 et massacré à Signes (Var) le 12 août 1944, a créé le Maquis d’instruction de la Mourre pour que vivent la France et l’Humanité »

Cliché et légende : Pierre Ciantar - Tous droits réservés.