Mediathque



Rechercher un document






Page de garde de l'édition de La Marseillaise du 29 novembre 1944 faisant notamment état de l'exécution du chef milicien Robert Autruc et de la poursuite de l'enquête de Pertuis

Archives départementales des Bouches-du-Rhône - PHI 420/1 -  Tous droits réservés.

Article de presse

Brève intitulée « Mangiavacca sera fusillé ce matin au Pharo » après le rejet de son recours en grâce - édition du 1er décembre 1944

Archives Fédération des Bouches-du-Rhône du Parti communiste français- Tous droits réservés.

Notes manuscrites de Jean-Claude Camors

Service historique de la Défense, 16 P 102970

Medal of freedom

Citation pour attribution de la medal of freedom avec palme de bronze à Pierre Pène, commandant militaire de la région P (Paris et région parisienne) pour l'OCM puis responsable des Forces Françaises de l'Intérieur (FFI) de la région "P" jusqu'à son arrestation le 4 avril 1944. Pierre Pène est décoré de l'Ordre de la Libération par décret du 11 août 1945.

Collection famille Pène, droits réservés

King's medal for courage in the cause of freedom

King's medal for courage in the cause of freedom attribuée à Pierre Morel, l'un des principaux responsables du réseau Oscar (SOE)

Collection Pierre Morel, droits réservés

Marseille (6e arrondissement)

Anciennement rue Michel-Fronti, cette rue du 6e arrondissement de Marseille a été rebaptisée du nom de Maurice Favier, né à Marseille, par délibération du conseil municipal en date du 27 juillet 1946

Cliché et légende : Pierre Ciantar - Tous droits réservés.

Oraison (Alpes-de-Haute-Provence)

À Oraison, à l'entrée du village, une stèle en marbre a été érigée en hommage aux résistants arrêtés lors du piège dressé par les Allemands le 16 juillet 1944 - sur cette stèle, sous l'inscription « 1944 - Aux résistants arrêtés à Oraison le 16 juillet - fusillés le 18 à Signes (Var) », sont inscrits les noms des onze résistants, parmi lesquels celui de Maurice Favier

Cliché et légende : Pierre Ciantar - Tous droits réservés.

Marseille 8e arrondissement

Dans l'église du Sacré-Cœur de Marseille, située avenue du Prado, sur une plaque commémorative, un hommage est rendu par les « Scouts de France de Marseille » à «  leurs morts 1939-1945 » - parmi les 58 noms déclinés par ordre alphabétique sur la plaque figure celui de Maurice Favier - au bas de la plaque est inscrit : « Heureux les épis mûrs et les blés moissonnés »

Cliché et légende : Pierre Ciantar - Tous droits réservés.

Dolomieu (Isre)

Dans la commune de Dolomieu, où François Cuzin naquit, sur la partie basse du monument aux morts de la Première Guerre mondiale, ont été inscrits les noms des morts de la guerre 1939-1945 sous quatre rubriques : « STO », « Déportés », « Fusillés 1943-1944 », et enfin, « 1939-1945 » sous laquelle le nom de François Cuzin est inscrit

Cliché et légende : Pierre Ciantar - Tous droits réservés.

Panthon, Paris

Au Panthéon, dans l'espace réservé aux écrivains morts pour la France au cours de la Seconde Guerre mondiale, figurent le nom de Maurice Favier, tout comme ceux d'Albert Chabanon et de François Cuzin, également exécutés à Signes en juillet 1944

Cliché : Robert Mencherini - Montage photo et légende : Pierre Ciantar - Tous droits réservés.