Voir le verso

Stèle en hommage au groupe Albert du maquis Camille, Dornecy (Nièvre)

Légende :

Stèle en mémoire du combat mené par le Groupe Albert du maquis Camille contre une colonne allemande, le 24 août 1944, située sur la D 951 à la sortie de Dorceny (Nièvre) en direction de Vézelay

Genre : Image

Type : Stèle

Producteur : Jean-Pierre Petit

Source : © Cliché Jean-Pierre Petit Droits réservés

Détails techniques :

Photographies numériques en couleur (voir recto-verso).

Date document : 9 septembre 2016

Lieu : France - Bourgogne - Nièvre - Dornecy

Ajouter au bloc-notes

Analyse média

Transcription :

ICI LE 24 AOUT 1944
32 PATRIOTES DU GROUPE ALBERT, MAQUIS CAMILLE
ONT ATTAQUE UNE COLONNE ALLEMANDE
3 D'ENTRE EUX ONT PAYE DE LEUR VIE

MANDON LUCIEN
SERRURIER GEORGES
HOUZELLE DESIRE

 

Tous les trois étaient membres du Maquis Camille, qui a rayonné sur la Nièvre, l'Yonne et la Saône-et-Loir, et a compté 5 maquisards à sa création, en avril 1943, et jusqu'à 854 hommes en septembre 1944.


Auteur : Paulina Brault

Sources : Dossier pédagogique du Musée de la Résistance en Morvan de Saint-Brisson.

Contexte historique

Lucien Mandon (1) est né le 20 juin 1921 à Paris (18e).

Préparateur en pharmacie à Paris.

Début 1943, tombant sous le coup du STO, il distribue d'abord des tracts s'opposant au STO, avec le groupe FTPF Vauban de l'Yonne, puis rejoint le Maquis Camille, et plus particulièrement le Groupe Albert, rattaché au mouvement Libération-Nord, à compter de juillet 1944.

Début juillet, il est nommé à Nevers aux fonctions de sergent et commande à un groupe de 10 hommes.

Il prend part à plusieurs coups de main contre les convois ennemis, notamment à Sainte-Magnance.

À l'attaque du camp des Goths-Chalaux, le 3 août 1944, il conduit ses hommes avec intelligence et bravoure, et fait subir à l'asssaillant des pertes très sensibles.

Le 15 août 1944, il prend part à la bataille de Crux-la-Ville, épique épopée qui opposa, entre le 12 et le 17 août, quelque 1 500 Allemands, appuyés par artillerie et aviation, à environ 800 résistants encerclés des maquis du Morvan et du Val de Loire. Ces derniers infligèrent de lourdes pertes à l'ennemi.

Il est tué au combat lors d'une embuscade à Dornecy (Nièvre) le 24 août 1944, se faisant tuer sur place avec ses tireurs FM plutôt que de reculer.

 

La proposition pour citation à l'ordre de l'armée indique :

" Soldat d'un grand courage. Lors de l'attaque d'un convoi ennemi blindé, le 24 août 1944, près de Dornecy, s'est fait tuer à son poste de combat. "

Le colonel Roche avait aussi écrit de lui qu'il était doué d'une "énergie, d'une audace et d'un mépris total du danger et qu'il possédait un ascendant remarquable sur ses hommes. "



Désiré Houzelle (2) est né le 1er octobre 1920 à l'Assistance Publique de Seine-et-Marne (Pupille de l'Assistance publique).

Il exerce le métier d'ouvrier agricole.

À compter de mai 1943, il s'engage dans le Groupe de Résistance Albert.

Il a ensuite rejoint le Maquis Camille, sous les ordres de Bernard Paul, dit Camille, le 28 juillet 1944. Ce maquis sera homologué FFI de la Nièvre.
Il est tué au cours de l'attaque d'un convoi allemand à Dornecy (Nièvre), le 24 août 1944.

Les motifs de la proposition pour une citation à l'ordre de l'armée indiquent : " Soldat d'un grand courage. S'est fait tuer à son poste de combat plutôt que de reculer lors de l'attaque d'un convoi blindé, le 24 août 1944 à Dornecy. "

 


Georges, Armand Serrurier (3) est né le 19 septembre 1922 à Bussières (Yonne).

Il est le fils de Louis Serrurier, employé de la SNCF.

Il participe aux diverses opérations avec le maquis Camille, sous les ordres de Bernard Paul, dit Camille, au cours de l'été 1944. Ce maquis sera homologué FFI de la Nièvre. 

Il est tué au cours de l'attaque d'un convoi allemand à Dornecy (Nièvre), le 24 août 1944.


Auteur : Paulina Brault

Sources :

(1) Dossier individuel du Service Historique de la Défense (SHD, site de Vincennes) - 16 P 388934.

(2) Dossier individuel du Service Historique de la Défense (SHD, site de Vincennes) - 16 P 297228.

(3) Dossier individuel du Service Historique de la Défense (SHD, site de Vincennes) - 16 P 546243.