Mediathèque



Rechercher un document





Résultats : 14545 réponses
Stèle à la mémoire de Fernand Chabot et Yves Ripert, Les Echelles (Savoie)

D 1006 - A 500 mètres du tunnel des Echelles et de la grotte Saint-Christophe - A droite de la chaussée - Direction les Echelles

© Cliché Jean-Pierre Petit  Droits réservés
Monument des déportés, La-Tour-du-Pin (Isère)

Monument situé place du lycée Elie Cartan - Rue Aristide Briand à La Tour du Pin

© Cliché Jean-Pierre Petit  Droits réservés
Stèle à la mémoire de Bernard Laureau, Genlis (Côte-d'Or)

Stèle située sur la RN 5 à la sortie de Genlis en direction de Fauvernay

© Cliché Jean-Pierre Petit  Droits réservés
Allée Roger-Dumaz, Chambéry (Savoie)

Nom de rue de Chambéry attribué à Roger Dumaz, sous-lieutenant FFI décédé le 24 décembre 1944 à Chambéry.

© Cliché Jean-Pierre Petit  Droits réservés
Plaque à la mémoire de Maurice Larrouturou, Pau (Pyrénées-Atlantiques)

Plaque apposée 11 Place du Foirail à Pau

© Cliché Audrey Galicy  Droits réservés
Stèle de Sainte-Maure-de-Peyriac, lieu-dit Le Cross (Lot-et-Garonne)

Monument constitué d'une croix de Lorraine sculptée dans la pierre et de deux plaques et érigé à l’endroit où trois résistants furent exécutés : Jules Cousin, Pierre Latour et Livio Molichella.

© Cliché François Frimaudeau  Droits réservés
Georges André Drouillet alias « Lieutenant André »

Photographie d'identité de Georges André Drouillet

© Service historique de la Défense  Droits réservés
Rue Louis-Turban, Rennes (Ille-et-Vilaine)

Nom de rue rennaise à la mémoire de Louis Turban, résistant du réseau d'action Overcloud, employé à la SNCF mort en déportation le 10 mai 1944.

© Cliché Joris Brouard  Droits réservés
Monument à la mémoire de Georges Drouillet et Paul Duluc, Sainte-Maure-de-Peyriac (Lot-et-Garonne)

Monument érigé au lieu-dit Piréou, sur la route menant de Sainte-Maure-de-Peyriac à Labarrère, à la mémoire Georges Drouillet et Paul Duluc fusillés par les Allemands le 21 juillet 1944.

© Cliché François Frimaudeau  Droits réservés
Plaque en hommage à six soldats du 6e RAC, Strasbourg (Bas-Rhin)

Plaque apposée sur le Palais du Rhin à Strasbourg en hommage à six soldats du 6e régiment d'artillerie coloniale (RAC) de la 2e division blindée (DB) tués lors de la libération de Strasbourg le 24 novembre 1944.

© AERIA  Droits réservés