Stèle en hommage à Paul Bénès, mort pour la France, Châtillon-sur-Indre (Indre)

Légende :

Stèle en hommage à Paul Bénès, gardien de la paix, mort pour la libération de la France, le 25 août 1944, à Châtillon-sur-Indre (Indre), érigée près du commissariat de police, boulevard George-Sand, à Châteauroux

Genre : Image

Type : Stèle

Source : © Anacr Indre Droits réservés

Détails techniques :

Montage d'après photographies numériques en couleur.

Lieu : France - Centre - Indre - Châteauroux

Ajouter au bloc-notes

Contexte historique

Paul, Jules Benès

Né le 15 mai 1911 à Cannes (Alpes-Maritimes), mort en action le 25 août 1944 à Châtillon-sur-Indre (Indre) ; agent de police ; FFI. Fils de Jean-Baptiste, Marius Benès et de Jeanne, Julie Caisson, son épouse décédée. Paul Benès était agent de police, marié à Lucienne, Eugénie Perrin, et domicilié à Douadic (Indre).

Engagé dans les Forces françaises de l’Intérieur (FFI), il participa le 25 août à l’accrochage d’une colonne allemande pour en retarder la retraite vers l’Est et fut tué le 25 août 1944 vers 9 h 30 au lieu-dit "La Riperie", sur la D13, 3 km avant Châtillon-sur-Indre.
Déclaration de décès le 26 août de Roger Cluzeau, docteur en médecine. « Mort pour la France ». Son nom est inscrit sur la stèle érigée à la Riperie, ainsi que sur celle posée à l’extérieur du commissariat de Police de Châteauroux (Indre), bd George-Sand.


Auteur : Michel Gorand pour le Dictionnaire des fusillés - biographie de Paul Benès.

Sources : n° 86 du registre des décès de Châtillon-sur-Indre.