Stèle à la mémoire de Sylvain Maignant, lieu-dit "Petit Bois", Roussines (Indre)

Légende :

Stèle à la mémoire de Sylvain Maignant, torturé par les nazis et décédé le 28 juillet 1944, située lieu-dit "Petit Bois", Roussines (Indre)

Genre : Image

Type : Stèle

Source : © ANACR Indre Droits réservés

Détails techniques :

Photographie numérique en couleur.

Lieu : France - Centre - Indre - Roussines

Ajouter au bloc-notes

Analyse média

Une cérémonie se tient chaque année le dimanche matin le plus proche du 28 juillet ou du 4 août.


ANACR Indre.

Contexte historique

Sylvain (ou Silvain), Marc Maignant

Né le 18 décembre 1923 à Abilly (Indre-et-Loire), exécuté sommairement le 28 juillet 1944 à Roussines (Indre) ; FTP. FFI.
Fils de Victor, Alexandre Maignant et de Lina, Madeleine Ouvrard, son épouse, Silvain Maignant était célibataire, domicilié à Montpeuré, commune de Roussines. Engagé dans les Francs-Tireurs et Partisans (FTP) de Saint-Benoît-du-Sault (Indre) puis dans les Forces françaises de l’Intérieur (FFI) ; le 28 juillet 1944 un détachement de maquisards FTP de Saint-Benoît-du-Sault stationnait au moulin de Montpeuré ; dans l’après-midi des camions allemands arrivèrent au Meslier, proche du moulin : les soldats allemands se déployèrent et capturèrent Silvain Maignant, qui était de garde en avant-poste. Les autres maquisards purent s’échapper ; les soldats allemands emmenèrent Maignant au moulin, le torturèrent et son corps brulé, fut retrouvé ce 28 juillet 1944 à 21 h à Montpeuré, commune de Roussines.

Déclaration de décès d’André Comby, Instituteur. Reconnu « Mort pour la France ». *Une stèle a été érigée au nom de Maignant Silvain sur la D 10 à 3 km de Saint-Benoît-du-Sault au carrefour de la route du Meslier.


Auteur : Michel Gorand pour le Dictionnaire des fusillés.

Sources :

n° 2 du registre des décès de Roussines.

ANACR Indre, brochure "Combats des maquisards Indre, été 1944", 2012.