Albert Van Wolput

Genre : Image

Type : Portrait

Source : © Musée du Général Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de Paris - Musée Jean Moulin Droits réservés

Détails techniques :

Photographie analogique en noir et blanc.

Lieu : France - Hauts-de-France (Nord - Pas-de-Calais)

Ajouter au bloc-notes

Contexte historique

Albert Van Wolput est l'un des membres les plus actifs du parti socialiste clandestin en zone Nord, agent du mouvement Libération- Nord et du réseau de renseignements " Brutus ", on le trouve aussi aux côtés de Natalis Dumez et Jules Noutour dans les rangs de Voix du Nord. Le 10 décembre 1942, Albert Van Wolput rencontre " Guillaume " (Jean Moulin). Traqué par la Gestapo, il réussit à gagner Alger. Sous le pseudonyme de " Bosman ", il siège à l'Assemblée Consultative Provisoire formée par le Général de Gaulle. Représentant de la Résistance métropolitaine, il est élu vice-président de cette Assemblée lors de sa première réunion le 9 novembre 1943. Le 4 mars 1944, Albert Van Wolput donne un témoignage retentissant au nom de l'accusation lors du procès de Pierre Pucheu, ancien ministre de l'Intérieur du gouvernement de Vichy, responsable de l'exécution de nombreux résistants, notamment à Châteaubriant en 1941, et de la mise sur pied des Sections Spéciales auprès des Cours d'Appel, dont celle de Douai. Sa femme, arrêtée par les Allemands, fut emprisonnée pendant de nombreux mois.

Après la Libération, il préside la Commission des Finances à l'Assemblée consultative à Paris.

Albert Van Wolput est décédé en 1972, à 83 ans.


Informations transmises par Frédéric Ghesquier.