Le défilé de la victoire du 6e BCA reconstitué à Grenoble, 8 septembre 1944

Légende :

Défilé de la victoire dans les rues de Grenoble du 6BCA (bataillon de chasseurs alpins), reconstitué dans le Vercors (amalgame), 8 septembre 1944

Au premier plan, le capitaine Bennes (Bob). Derrière lui, au premier rang et de gauche à droite : [illisible] (Grados), Thèbes (Sedan), Marillier (Beky), porte-fanion. Au deuxième rang, à gauche, Gérard Goncet, servant du fusil mitrailleur ; les quatre sont des anciens de la Section Chabal

Genre : Image

Type : Photographie

Source : © Musée des Troupes de montagne - Archives Robert Bennes Droits réservés

Détails techniques :

Photographie analogique argentique.

Date document : 8 septembre 1944

Lieu : France - Rhône-Alpes - Isère - Grenoble

Ajouter au bloc-notes

Analyse média

Selon la légende portée au dos de la photographie, au premier plan, le capitaine Bennes (Bob). Derrière lui, au premier rang et de gauche à droite : [illisible] (Grados), Thèbes (Sedan), Marillier (Beky), porte-fanion. Au deuxième rang à gauche : Gérard Garcet, servant du fusil mitrailleur, les quatre sont des anciens de la section Chabal.

Le 8 septembre 1944, soit environ trois semaines après le départ des Allemands du Vercors et la libération de la ville, le 6e BCA reconstitué dans le massif défila dans les rues de Grenoble devant la population, à l’entrée de la place Notre-Dame, où se trouve le monument aux Trois-Ordres et où avaient lieu des manifestations durant l’Occupation. Les maquisards, sur le point d’entrer dans la vieille ville, sont tous en uniforme bleu (chemises, pantalons, bérets), ce qui tranche singulièrement avec les tenues disparates portées lors de la reconstitution de l’unité et pendant les combats.

En ce 8 septembre, ils défilaient aux ordres du capitaine Bennes, ancien chef des radios du Vercors. Les pas martiaux démontrent la discipline de ces maquisards intégrés à la 1re Division alpine pour poursuivre les combats. Les visages sont jeunes, mais les regards déterminés. Certains avaient servi sous le commandement du lieutenant Abel Chabal, tué à Valchevrière lors d’un engagement avec les troupes allemandes le 23 juillet 1944. Fort de cet héritage et des faits d’armes antérieurs (Narvik en 1940), le 6e BCA s’illustra sur le front des Alpes, jusqu’à la victoire.


Auteurs : Guy Giraud, Jean-William Dereymez, Julien Guillon

Contexte historique

Questions :

Quel était l’objectif de De Lattre de Tassigny en organisant l’amalgame des FFI à la Ire Armée française ?

Quelles furent les difficultés de tous ordres pour réussir cet amalgame ?

Dans quelle mesure cette opération a-t-elle reçu le soutien matériel et logistique des Alliés ?

Quel fut le devenir des combattants FFI du Vercors ainsi amalgamés ou intégrés (11e Cuir. et 6e BCA) ?

  

Pour en savoir plus :

L’amalgame et la poursuite de la guerre (G. Giraud et J-W. Dereymez)

Témoignage du général Molle sur l'amalgame des unités FFI dans la 1re armée française, fin 1944


Auteurs : Guy Giraud, Jean-William Dereymez, Julien Guillon

Sources :

Extrait du Discours à Vassieux du général de Lattre de Tassigny, juillet 1946.

Archives familiales du général de corps d’armée Aimé Molle - Collection Martine Beylier-Molle.

Archive de l’état-major de l’armée de terre ; guerre 1939-1940 ; Forces françaises de l’intérieur ; historiques succincts.

Général De Lattre de Tassigny, Histoire de la Première Armée française-Rhin et Danube, Paris, Librairie Plon, 1949, 656 pages, chapitre VII, L’amalgame.

François Broche, L'épopée de la France libre, 1940-1946, Paris, édition Pygmalion, 2000.

Historique du 6e bataillon, rédigé en 1991/1992 et édité par l’armée de Terre, dépôt légal en septembre 1992.

Maurice Vaïsse, site Internet http://www.institut-strategie.fr/ihcc_44prov_Vaisse.html

Site Internet Amicale du 11e régiment de Cuirassiers : http://11eme-cuirassiers-vercors.com/index.php.