Voir le verso

Sculpture-monument "Le gisant" de Malleval, Vercors isérois

Légende :

Sculpture "Le gisant", œuvre du sculpteur Michel Chauvet (1947), située à Malleval, en Vercors isérois

Genre : Image

Type : Sculpture-monument

Producteur : Jean-Pierre Petit - Généanet

Source : © Geneanet Droits réservés

Détails techniques :

Photographies numériques en couleur (recto-verso, voir aussi l'album).

Date document : 2013

Lieu : France - Rhône-Alpes - Isère - Malleval-en-Vercors

Ajouter au bloc-notes

Analyse média

Le monument « le Gisant » de Malleval rend hommage aux 45 fusillés et 10 déportés, tous victimes de la trahison d'un agent français, le 29 janvier 1944, qui eut pour conséquence l'anéantissement des maquis du secteur de Malleval.

Il rend également hommage aux sept maquisards tombés le 29 juillet 1944. 

Ce gisant est l’œuvre du sculpteur Michel Chauvet (5 mai 1916 - 5 décembre 2001). Il est en pierre locale (calcaire dur) et épouse la forme de la falaise qui lui sert de décor.

Sur la partie gauche du socle du monument sont inscrits les noms des martyrs, civils et combattants, du 29 janvier 1944.

Et, d’autre part, sur une plaque à droite, ceux des sept maquisards tués lors de leur tentative d’exfiltration du Vercors, le 29 juillet 1944.

 

(Voir l'album lié.)


Guy Giraud

Contexte historique

Le 29 janvier 1944, agissant sur dénonciation d'un agent français, les Allemands bouclent, de nuit, toutes les issues du vallon de Malleval. Au lever du jour, l'attaque frontale est déclenchée depuis Cognin-les-Gorges en remontant les gorges du Nant, en direction du village de Malleval et du hameau des Belles. Le maquis et les civils de Malleval et des Belles sont exécutés ou déportés.

Ce maquis était constitué, pour l’essentiel, d’anciens du 6e BCA, commandés par le lieutenant Eysseric (Gustave), ainsi que d’un groupe de Francs-Tireurs et Partisans (FTP) au hameau des Belles, et du petit maquis de l’abbé Grouès (abbé Pierre), qui était parvenu, lui, à quitter les lieux avant l’attaque.

Malleval-en-Vercors portait jusqu'au 12 septembre 2005 le nom de Malleval.

 

Questions :

Quels sont le nombre et la nature des monuments commémoratifs du Vercors ?

Quel rôle jouent-ils dans le processus mémoriel de ces événements ?

Quel message mettent-ils en avant ?

Quelle place tiennent-ils aujourd’hui ?

Comment pérenniser ces lieux de mémoire ?

 

Pour en savoir plus :

Lieux d'histoire, lieux de mémoire (G. Giraud et J-W Dereymez)


Auteur : Guy Giraud

Sources :

Archives de l’Association des Pionniers et Combattants volontaires du Vercors (ANPCVV).

Cahier des troupes de montagne, n° 36, mars 2004, pages 28 et 29.