"Parcours individuels dans la Résistance", journée d'étude

La recherche d’archives sur la Résistance en France pendant la Seconde Guerre mondiale, connaît un vrai succès. La consultation des archives de l'ex-bureau Résistance au Service historique de la Défense (sous-série GR 16 P) en témoigne : ce fonds, composé de 600 000 dossiers individuels, est le plus communiqué en salle de lecture Louis XIV à Vincennes. Le SHD n’est bien-sûr pas le seul service d’archives à détenir des ressources sur la Résistance mais il s’avère que les fonds que ce service conserve sont particulièrement appréciés par les chercheurs, notamment ceux qui cherchent à reconstituer des parcours individuels. En effet, la spécificité du SHD est de conserver plusieurs centaines de milliers de dossiers individuels constitués dans le cadre de procédures administratives visant à la reconnaissance des services rendus. Si le fonds du bureau Résistance est le plus connu, d’autres archives sont également exploitables comme les dossiers constitués par les services spéciaux français ou ceux conservés à Caen (dossiers des déportés et internés de la Résistance). Certains fonds privés (associations d’anciens résistants) contiennent également des dossiers individuels.

Cette journée d'étude co-organisée par le SHD et la Fondation de la Résistance le 12 juin 2018 à Vincennes etait consacrée aux parcours individuels dans la Résistance. Elle a permis de montrer la diversité des fonds d'archives contenant des dossiers individuels, d'étudier les possibilités qu’elles offrent dans le domaine de la recherche historique et de donner quelques conseils méthodologiques pour leur usage.
Au cours de cette journée a également été présentée la base des titres, homologations et services pour faits de résistance du site Mémoire des Hommes.

SHD / Fondation de la Résistance



Plan de l'expo

Crédits