Veuillez activer votre plugin flash player

« Oissery, retour sur les lieux du massacre »

Genre : Film

Type : Film amateur

Source : © Gérard Warter Droits réservés

Détails techniques :

Film muet amateur.

Durée : 0 :02 :46

Lieu : France - Ile-de-France - Seine-et-Marne - Oissery

Ajouter au bloc-notes

Analyse média

Le film a été fait par Arcadius Warter, médecin du bataillon Hildevert depuis 1944.
Il a été monté par séquences.

Séquence 1 :
« Paris fête sa libération tandis qu’à Forfry (Seine-et-Marne)… »
Vue sur les lieux du massacre. Des drapeaux tricolores sont disposés sur un monticule de terre (sépultures provisoires).

Portrait de Charles Hildevert.

Séquence 2 :
« Charles Hildevert, ses deux fils et d’autres FFI… »
Vue sur les lieux du massacre. Des drapeaux tricolores sont disposés sur un monticule de terre (idem).

Séquence 3 : « A Oissery (Seine-et-Marne) »

Portrait d’Adrien Chaigneau.
Séquence 4 : « Adrien Chaigneau, parachuté le 12 août 1944 »
Monument provisoire avec drapeaux tricolores.

Séquence 5 : « MM. Usdin et Henri Vaugrand, tous deux du Raincy, visitent les lieux »
L’un des deux porte un brassard.

Séquence 6 : « Au Raincy »
Vue de tombes du cimetière du Raincy. Nombreuses fleurs et couronnes.
Vues des tombes de Charles Hildevert, de ses fils et d’Adrien Chaigneau.


Contexte historique

Le 24 août 1944, le bataillon Hildevert est mobilisé pour se rendre à Oissery, dans la région de Meaux. Le réseau Armand, qui s'est structuré en une formation militaire baptisée "1er Régiment franc de Paris", est engagé dans le cadre d'une opération aéroportée d'envergure. Parti le 26 août 1944, alors que Paris vient de se libérer, Hildevert et ses hommes parviennent sur les lieux, près de l'étang de Rougemont, où ils doivent stationner avec les autres compagnies du 1er RFP en attendant l'arrivée des avions britanniques. L'aventure tourne alors au fiasco : les compagnies du 1er RFP doivent affronter des éléments de la 49e SS Panzerbrigade, survenus sur les lieux, supérieurement armés par rapport aux membres du réseau. Les hommes d'Armand sont massacrés par dizaines.
Charles Hildevert et ses deux fils sont tués par un obus de char.


SOURCES : Fabrice Bourrée et Emmanuel Debono, "la tragédie de Oissery" in  dvd-rom La Résistance en Ile-de-France, AERI, 2004.