Le Projet Montagnards

Légende :

Carte illustrant la forteresse du Vercors conformément aux plans établis par Alain Le Ray, responsable du volet militaire du « Projet Montagnards »

Genre : Image

Type : Carte

Producteur : Christophe Clavel

Source : © Christophe Clavel pour le Département AERI Droits réservés

Détails techniques :

Carte en couleur.

Date document : 2013

Lieu : France - Rhône-Alpes

Ajouter au bloc-notes

Analyse média

La carte présente le dispositif de verrouillage du Vercors, dans la perspective de l’aérotransport d’unités parachutistes sur la zone de Vassieux-en-Vercors en liaison avec un débarquement allié en Provence. Le but opérationnel du plan est de sortir du Plateau pour attaquer les voies de communication sur les arrières de la Wehrmacht.
Les falaises délimitent le territoire du Vercors d’un point de vue géostratégique, les villes au pourtour participent également au « Projet Montagnards ».

Les zones de verrouillage correspondent aux points caractéristiques du plateau (crêtes, pas, cols). Les différents accès sont l’objet d’une attention particulière. Même l’intérieur du plateau, parcouru par le « chevelu » des lignes de crêtes intérieures, fut pris en compte dans l’élaboration du projet. Les dénivelés sont également indiqués par différents points d’altitude. Enfin, les emplacements des troupes, des postes de commandement et surtout des terrains de parachutage et d’atterrissage définissent le projet : un type d’opération militaire particulier, en montagne, s’apprête à voir le jour.


Auteurs : Julien Guillon, Jean-William Dereymez, Guy Giraud

Contexte historique

Questions :

Qui a imaginé le Plan Montagnards ? Quel a été son contenu ?

Comment est-on passé du projet au plan, c’est-à-dire à sa traduction militaire ?

Comment ce projet a-t-il été reçu par les autorités de la Résistance, de la France combattante et par les alliés ?

Peut-on se forger une opinion réaliste sur ce projet en respectant scrupuleusement les données connues des décideurs à cette époque ?

Pour quelles raisons le verrouillage du Plateau planifié par Le Ray a-t-il été mis à exécution le 9 juin 1944 par Descour, chef d’état-major de la région R1 ? Quelles connaissances précises avait-il du « Projet Montagnards » ?

Quelles en furent les conséquences en juin et juillet 1944 ?

D’autres projets ou plans de ce type ont-ils été élaborés pour d’autres régions de France ?

 

 

Pour en savoir plus :


Le Projet Montagnards (G. Giraud)


Hommage du général Le Ray au général Delestraint, Sénat, 20 octobre 1993

 

Visualiser le Plan Le Ray en 3 D

Visualiser le Projet Montagnards en 3 D

1- Installer Google Earth, en téléchargeant le lien ici
2- Cliquer sur "Visualiser les lieux de mémoire"
3- Un fichier se télécharge au bas de l'écran
4 - Cliquer sur le fichier pour l'ouvrir
5- Naviguer sur les lieux, notamment à l'aide du pictogramme , zoomer, dézoomer, etc.


Auteurs : Julien Guillon, Jean-William Dereymez, Guy Giraud

Cartographie 3 D interactive : Thierry Bontems

Sources : 

Archives départementales de l’Isère, 57.126. Notes rédigées par Pierre Dalloz sous forme de feuillets dactylographiés. Contribution à l’Histoire du Vercors, 1re partie, Les espoirs, erratum, p. 162 ; 2e partie, La déception, le drame, p. 163 (au total, 370 pages).

Archives départementales de l’Isère, 89J2, 89J4 et 89J6.

Pierre Dalloz, Vérité sur le drame du Vercors, Pariséditions Fernand Lanore, 1979.

Patrice Escolan et Lucien Ratel, Guide-Mémorial du Vercors Résistant, Drôme-Isère 1940-1944, Paris, collection Documents, éditions Le cherche midi, 406 pages.

Archives du Service historique de la Défense, SHD, carton Vercors.

Paul Dreyfus, Vercors, Citadelle de Liberté, Grenoble, Arthaud, 1969, 364 pages.

Paul Dreyfus, Histoire de la Résistance en Vercors, Grenoble, Editions Arthaud, 1969, 364 pages.

Patrick Martin, Thèse de doctorat de l’Université Paris II-Sorbonne  (29 novembre 2001), La Résistance dans le département de la Drôme, 1940-1944.

Yves Farge, Histoire vécue de la Résistance. Rebelle soldat et citoyen, carnet d'un Commissaire de la République, Paris, Grasset, 1946.