La "Carte de la Souffrance"

Légende :

Carte dite « de la Souffrance » établie pour le département de l'Yonne par Mme Regnard et M. Hohl, correspondants du Comité d'Histoire de la Seconde Guerre mondiale

Genre : Image

Type : Carte

Source : © AD Yonne 33 J 2, 20 et 25-62 Droits réservés

Détails techniques :

Photographie numérique en couleur. Dimensions : 44 x 56 cm. Voir l'album photo lié.

Date document : 1940-1944

Lieu : France - Bourgogne - Yonne

Ajouter au bloc-notes

Analyse média

La carte peut se lire à deux niveaux.

Le cartouche (en haut à droite) donne un rapide aperçu, à l’aide d’une statistique générale, déclinée en cinq rubriques, chacune donnant un nombre de personnes : les internés recensés, les déportés arrêtés dans l’Yonne (les déportés raciaux sont cités entre parenthèses), les fusillés et les morts au combat, qui sont bien distingués (à la différence de la légende et à la demande des auteurs), les victimes civiles des bombardements et les immeubles entièrement détruits.

La légende de la carte (en bas à gauche) comporte six rubriques, représentées par des figurés ponctuels rouges : les déportés, les internés, les fusillés ou tués au cours de combats (sans distinction), les fusillés non domiciliés dans l’Yonne mais y ayant des attaches familiales, les victimes civiles des bombardements et les immeubles entièrement détruits. Elle permet une lecture fine de la carte, grâce à l’indication des communes et des axes de transports.

Le tracé définitif est l’œuvre d’un graphiste de l'Institut pédagogique national (IPN) qui l’a réalisé sur les indications des auteurs, et notamment de Mme Regnard, dans le courant de l’année 1970. Plusieurs modifications furent apportées (réduction du nombre des axes routiers et ferroviaires, des affluents, suppression des forêts et grossissement des figurés, en particulier le poteau des fusillés).

Une autre carte, intitulée « La répression contre la Résistance dans le département de l'Yonne, guerre 1939-1945 : carte statistique des arrestations, exécutions et déportations », a également été établie par Mme Regnard et M. Hohl. Sans doute réalisée avant la carte de la Souffrance (entre 1967 et 1969), elle s’appuyait sur Les Statistiques de la déportation de juin 1940 à 1944 (publication dans le bulletin du CH2GM n° 183 de septembre-octobre 1969). Elle était de plus grand format (81,5 x 70 cm) pour rester lisible, tout en plaçant les axes (routiers, ferroviaires et fluviaux) ciblés par les sabotages.


Auteur : Frédéric Gand

Sources :
 
Archives départementales de l’Yonne : 33 J 2, 20 et 25-62;

CD-ROM La Résistance dans l'Yonne, AERI - ARORY, 2004.

Contexte historique

En septembre 1956, Henri Michel, le secrétaire général du Comité d'Histoire de la Seconde Guerre mondiale (CH2GM), nomme René Regnard au poste de correspondant de l’Yonne, en remplacement de Pierre Vauthier, qui se retire pour cause de maladie. Son parcours résistant (Front national et BOA) et sa position de vice-président de la section départementale de l’Association départementale des internés et déportés politiques (ADIF) le désignent tout naturellement à ce poste. Il travaille sur la chronologie de la Résistance et sur la première carte de la Souffrance dans l’Yonne, qu’il ne peut achever. Il décède le 24 septembre 1966.

Son épouse reprend le flambeau et achève la carte de la Souffrance au début de l’année 1970. Elle est le résultat d’un gros travail de mise en fiches et de recherche. En 1968, Mme Regnard dispose de 570 fiches de personnes arrêtées dans l’Yonne et envoyées en déportation, augmentant légèrement le chiffre trouvé par son mari.

Les « cartes de la Souffrance », lancées par le CH2GM, fondé en 1951, sont marquées par une conception historiographique centrée sur une résistance politique et militaire, négligeant la « résistance civile » et minorant la « déportation raciale ». Les premières cartes datent du début des années 1960, mais la plupart n’ont pas vu le jour avant la fin des années 1970. Mme Regnard, qui a certes bénéficié du travail de son mari, a accompli un travail précoce et fondateur.


Auteur : Frédéric Gand

Sources :

Archives départementales de l’Yonne : 33 J 2, 20 et 25-62 ;

CD-ROM La Résistance dans l'Yonne, AERI - ARORY, 2004.