Mediathque



Rechercher un document





Val-de-Cuech, Salon-de-Provence

Sur la plaque située au Val-de-Cuech sur la commune de Salon-de-Provence, sont inscrits les noms des « Martyrs de la Résistance du Canton de Salon » - Sur cette plaque, où les 29 noms sont répartis suivant les communes du canton, le nom d’André Wolff est inscrit pour la commune de Lançon-Provence

Cliché et légende : Pierre Ciantar (2017) - Tous droits réservés.

Lanon-Provence, Bouches-du-Rhne

Une place de Lançon-Provence porte le nom d’André Wolff, qui fut notaire dans ce village

Cliché et légende : Pierre Ciantar (2017) - Tous droits réservés.

Aups, Var

Le nom de Charles Boyer a été donné à la fin de la guerre à une avenue d’Aups (Var), chef-lieu de canton, dont il avait été élu conseiller général en 1913

Cliché et légende : Pierre Ciantar (2017) - Tous droits réservés.

Monument dpartemental des Alpes-de-Haute-Provence

Sur le Monument départemental érigé à Manosque en hommage « Aux Martyrs de la Résistance des Basses-Alpes », le nom d’Émile Latil est inscrit dans la longue liste des victimes de la répression classées par villes et villages à l’emplacement dédié aux résistants d’Oraison

Cliché et légende : Pierre Ciantar (2017) - Tous droits réservés.

Cimetire d'Oraison, Alpes-de-Haute-Provence

Sur le Monument aux Morts du cimetière d’Oraison, à la base de la stèle, une plaque a été apposée sur laquelle sont inscrits les noms des quatre résistants domiciliés à Oraison et fusillés à Signes - le texte figurant sur la plaque « Aux Martyrs de Signes » se termine par la mention : « Lâchement assassinés par les Allemands et les miliciens le 19 juillet 1944 »

Cliché et légende : Pierre Ciantar  (2017) - Tous droits réservés.

Oraison, Alpes-de-Haute-Provence

Le nom d’Émile Latil, tout comme ceux de ses trois compagnons d’infortune domiciliés dans le village, Roger Chaudon, André Daumas et Terce Rossi, ont été donnés à des rues d’Oraison

Cliché et légende : Pierre Ciantar (2017) - Tous droits réservés.

Oraison, Alpes-de-Haute-Provence

À l’entrée du village d'Oraison, une stèle en marbre a été érigée en hommage aux résistants arrêtés lors du piège dressé par les Allemands, le 16 juillet 1944 - Sur cette stèle et sous l’inscription : « 1944 -  Aux résistants arrêtés à Oraison le 16 juillet - Fusillés le 18 à Signes (Var) » sont inscrits les noms des 11 résistants assassinés, parmi lesquels celui d'Émile Latil

Cliché et légende : Pierre Ciantar (2017) - Tous droits réservés.

Page IV

Supplément du journal l’Yonne Républicaine du 24 août 2004, consacré à l’évocation du 60anniversaire de la Libération de l’Yonne, le 24 août 1944 - page IV

Collection ARORY - Tous droits réservés.

Page V

Supplément du journal l’Yonne Républicaine du 24 août 2004, consacré à l’évocation du 60anniversaire de la Libération de l’Yonne, le 24 août 1944 - page V

Collection ARORY - Tous droits réservés.

page XIV

Supplément du journal L’Yonne Républicaine du 24 août 2004, consacré à l’évocation du 60e anniversaire de la Libération de l’Yonne, le 24 août 1944 - page XIV

Collection ARORY - Tous droits réservés.